NEWSFLASH

LA SAISON 2020 DE LA CFL EST AU POINT MORT

Le commissaire de la CFL Randy Ambrosie doit faire face à un challenge sans précédent.

Il reste encore un espoir pour les amateurs de football canadienne pour une saison en 2020.

Il reste encore un espoir pour les amateurs de la CFL qui souhaitent une saison en 2020.

C’est probablement la plus importante crise depuis la prise de fonctions de Randy Ambrosie, en 2017. Après une saison 2019 placée sous le signe de l’expansion et de promesses internationales, les conséquences de la pandémie mondiale, remettent en cause les plan du CFL 2.0.

Douze nations ont signés un accord de collaborations au sein de l’Alliance International du Gridiron Football en Novembre 2019 lors de la 107eme Grey Cup à Calgary.

Les membres de l'Alliance Internationale du Gridiron Football
Les membres de l’Alliance Internationale du Gridiron Football

Les opérations internationales de la ligue canadienne de football sont basés sur la recherche et le recrutement des meilleurs joueurs de football du monde (hors USA et CANADA). En Janvier 2020, lors de la journée de détection française, quatre français ont reçus leurs invitations : Jason Aguemon, Anthony Mahoungou, Bryan Billy et Tony Anderson. Tous étaient prêts à rejoindre le CFL Global Combine de Toronto au printemps.

2020…LE MONDE DU SPORT A CHANGÉ

Depuis la situation globale est venue bousculer le paysage mondiale. Dans un premier temps, lors d’une réunion en Avril avec l’administration canadienne le commissionnaire à lancé un appel à l’aide de l’ordre de 150M$ pour sauver la saison. Cette demande controversé, sans l’appui du CFLPA (Association des joueurs) fait depuis grands bruits. Les propriétaires, l’association des joueurs, les pouvoirs publiques donnent l’impression d’un « chassé croisé » permanent depuis des mois. Pendant ce temps là la ligue est au point mort.

Toujours pas de reprise à l’horizon malgré de multiples deadline et plusieurs propositions … Plusieurs sources annonces une aide de 30 à 40M$, un prêt semble être maintenant à l’étude selon David Naylor de TSN

LA CFL ET L’ASSOCIATION DES JOUEURS À LA RECHERCHE D’UN ACCORD

Autre facteur important dans la recherche d’un plan pour 2020 c’est un accord entre la ligue et le CFLPA pour la structuration d’une saison raccourcie. Une première proposition pour la mise en place d’une saison de six matchs aurait été rejetée par 85% des joueurs. Une information annoncée puis démentie par le PA.

En cause, une compensation financière trop faible pour les joueurs. On parle de 33% de leur salaire annuel pour six matchs. Pour un joueurs moyen cela représente 10 000$ CAN (6 700€) pour trois mois enfermés dans une « bulle ». L’incertitude grandit chaque jour au sein de la plus ancienne ligue de football professionnelle du monde.

WINNIPEG COMME HUB CITY MADE IN CFL

Au delà d’un accord salarial et sanitaire, la ligue a annoncée avoir retenu Winnipeg comme « Hub City ». Ce modèle de bulle qui est actuellement en observation pour le redémarrage de la NBA à Orlando. Trois villes étaient candidates : Winnipeg, Calgary et Regina. Le « Investors Group Field » sera donc le gridirion (terrain de football américain) de référence, si la saison débute.

Le Investors group field de Winnipeg
Le Investors group field de Winnipeg
Laissez un commentaire

Laisse ton Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top