NEWSFLASH

NFL HANGOVER WEEK 11

10 matchs, 10 TD pour le rookie

Cardinals – Seahawks : la défense de Seattle sait clôturer un match

Dans ce match pour la tête de la division NFC West (en attendant le match des Rams), les Seahawks ont pu compter sur leur défense retrouvée.

Russel Wilson et compagnie sont de retour à leur niveau après leur 2 défaites consécutives (LA Rams et Buffalo Bills).

D’une part, le quarterback des Seahawks semble retrouver sa forme habituelle suite aux précédents matchs dans lesquelles il a perdu le plus de balles de sa carrière. Avec 23 passes complétés sur 28, 197 yards, 2 TD et 2 fumbles, Russel Wilson n’aura pas eu besoin de sortir un grand match. Comme d’habitude, le quaterback nous a sorti de sa magie pour trouver DK Metcalf (46y, 1 TD) dans la end-zone.

L’offense s’est notamment faite aidée par Carlos Hyde (14 courses, 79y, 1 TD) qui, en l’absence de Chris Carson (de retour de blessure au prochain match), apporte de la valeur au jeu de course de Seattle.

D’autre part, la défense des Seahawks a démontré qu’elle pouvait être décisive sur le terrain. C. Dunlap (2 sacks, 2 TFL, 3 QB hits) a permis de mettre une pression sur Kyler Muray qui s’est vite retrouvé accablé par la défense de Seattle. Sur la dernière possession des Cardinal, menés 21-28, C. Dunlap effectuera son 2ème sack sur le QB des Cards et scellera la victoire.

Du côté des Cardinals, le match commence mal. Kyler Murray se blesse à l’épaule dès le premier quart-temps, ce qui le gênera durant le reste du match. Malgré cette blessure le QB des Cards complète 29 passes sur 42, 269 yards, 2 TD et 15 yards à la course. Il réussira à ramener son équipe à une possession. Cependant la défense des Seahawks interrompra sa progression et gagnera le match.

Résultat : Victoire des Seahawks (7-3) 21-28

Rams – Buccaneers : LA file en tête de la NFC West

Dans cette division extrêment compétitive, les Los Angeles Rams devaient l’emporter face aux Buccaneers pour prendre la tête de la division. Mission réussie grâce notamment à Jordan Fuller et ses 2 interceptions dont une en fin de match.

Efficace en première mi-temps, Jared Goff le sera moins lors de la seconde. Durant cette première période il complète 21 passes sur 25 pour un total de 212 yards et 2 TDs. Il sera d’ailleurs bien épaulé par Robert Woods (12 rec, 130yards, 1 TD), qui ouvrira le bal sur une passe de 4 yards de Goff lors du premier quart-temps, et Cooper Kupp (11 rec, 145 yards).

La deuxième mi-temps sera plus compliquée pour le numéro 16 des Rams. Il se fait intercepter en début de seconde mi-temps par Jason Pierre-Paul sur une passe qui lui est quasiment adressé. Il finira le match avec une bonne prestation mais irrégulière (39-51, 376y, 3 TDs, 2 INT).

Durant la seconde période, c’est la défense des Rams qui portera son équipe sur ces épaules. Elle force Tom Brady et ses coéquipiers à punter sur plusieurs drives. La première interception de Jordan Fuller donnera de l’air au Rams. Suite à cette interception Cam Akers marquera sur une passe de 4 yards. A 2 minutes de la fin de la rencontre, Matt Gay réussi son field-goal pour donner l’avantage au Rams (27-24).

Tom Brady de retour sur le grid se fera alors intercepter une deuxième fois par Jordan Fuller. Ainsi, la défense des Rams limitera les Bucs a seulement 251 yards.


Tom Brady (26/48, 216 yards, 2 TDs, 2 INT) est, lui, apparu limité dans son jeux sur passes longues. Sur plusieurs passes dans le deep, il manquera ses receveurs pourtant en position de réceptionner la balle. Comme déjà dit précédemment, 2 des ces passes en question finiront dans les mains du safety des Rams sans grand efforts de sa part.


Il semblerait que TB 12 n’ait pas retenu sa leçon suite à plusieurs de ses échecs.

On ne peut pas dire que Brady se soit fait aider par L. Fournette, qui, seul, drop 4 de ses passes.

Résultat : Victoire des Rams (7-3) 27-24 qui prennent la tête de la NFC West.

Steelers – Jaguars : Une victoire rassurante et une 10 victoire sans défaite

Les Steelers n’ont pas eu besoin de forcer pour remporter ce match.

Dans ce match controlé par Pittsburg la défense a montré ses crocs. En ne concédant aucun touchdown et seulement 206 yards, la défense a encore une fois prouvé quelle pouvait porté cette équipe. Avec 4 interceptions, 2 de Minkah Fitzpatrick et 2 de Terrel Edmunds, et 1 fumble forcé, l’attaque des Jags a été étouffée.

Du côté de l’offense, Ben Roethlisberger (32/46, 267y, 2TDs, 1 INT) accompagné de ses jeunes receveurs de talent Diontae Johnson (12 rec, 111y) et Chase Claypool (4 rec, 59 y et 1TD) ont maitrisé le match. Claypool entamait son 10ème match pour un total de 10 touchdowns pour le rookie.

Les Steelers peuvent-ils finir la saison sans défaite ? C’est possible mais avec plusieurs équipes pouvant leur poser des problèmes. Leur prochaines rencontres : les Ravens (6-4, dont une défaite face aux Steelers), la Washington Team (3-7), les Bills (7-3) , Bengals (2-7-1), Colts (7-3) et les Browns (7-3).

Résultat : Victoire des Steelers (10-0) 27-3

Washington – Bengals : bien plus qu’une défaite de Cincinnati

Peut-être l’image du week-end, la blessure de Joe Burrow qui se retrouve out pour la saison.

Cette blessure est un énorme coup dur pour les Bengals dont l’attaque reposait sur les épaules du pick numéro 1 de la draft 2020.
Avec 65,3 % de passes complétées, 2.688 yards et 16 TD à la passe cette blessure signe une fin de saison déjà très compliquée pour Cincinnati (2-7).

Noah Nsenga Mutoka

Laissez un commentaire

Laisse ton Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top