NEWSFLASH

NFL HANGOVER WEEK 12

Record en carrière pour Tyreek Hill

Chiefs – Buccaneers : un Tyreek Hill décisif dans ce combat de poids lourd

Un match considéré par beaucoup comme un combat de poids lourds entre Patrick Mahomes (37/49, 462y, 3 TD et 0 INT) et Tom Brady (27/41, 345y, 3 TD et 2 INTs). Et ce le match l’a été, surtout grâce à la performance de Tyreek Hill (13 réceptions, 269y et 3 TDs)

La première période appartient à Patrick Mahomes et un Tyreek Hill éviscérant les Buccaneers de Tampa Bay en route pour aider les Chiefs de Kansas City à décrocher une victoire décisive 27-24 au Raymond James Stadium. Mahomes a utilisé Hill comme couteau à filet tout l’après-midi, éviscérant les Buccaneers à chaque virage et propulsant Hill à un record de 269 yards sur réception avec trois touchdowns ce jour-là.

Brady et les Buccaneers ont tenté de riposter au deuxième quart-temps. Les Chiefs menaçant de prendre une avance de 24 points avant la mi-temps, un stop défensif était nécessaire. Sur la ligne des 8 yards des Buccaneers, le défensive-end Shaq Barrett sack Mahomes pour un fumble récupéré par William Gholston. Cela a donné à TB12 tout l’élan dont il avait besoin pour obtenir une réponse après avoir lutté pendant une grande partie de la mi-temps. Il trouve alors Ronald Jones (9 courses, 66y, 1 réception, 37 y et 1 TD) dans la end-zone sur une passe de 37 yards (17-7). L’avance des Chiefs est réduite à seulement 10 points avant que Kansas City ne complète un field-goal pour mener de 13 points avant la mi-temps (20-7). Cheetah (le surnom de Hill) finira le premier quart-temps avec 201 yards et 2 touchdowns.

« L’aide arrive… Ils ont besoin d’aide ! »

La deuxième période est plus compliquée pour KC. La défense des Bucs retrouve de son éclat et n’encaisse que 7 points durant la seconde mi-temps. Tyreek Hill est mieux prise en charge par la défense et le jeu dans le deep moins efficace… Enfin, Tyreek Hill en profitera tout de même pour marquer son 3ème touchdown durant le 3ème quart-temps (27-10).
Du côté de la défense des Chiefs, la performance de la quatrième quart-temps est en dessous du reste du match. Avec 2 touchdowns encaissées en 10 minutes, 2 TD de Mark Evans (3 réceptions, 50y et 2 TD) (27-20), les Chiefs se sont fait peur lors du dernier quart temps.

Mahomes&co remportent ainsi la match poussant ainsi les champions en titre du Super Bowl à un record de 10-1. Les Buccaneers se retrouvent plus loin derrière les New Orleans Saints – qui ont gagné de la distance au sommet de la NFC South dimanche. Il y a beaucoup à retirer à Tampa Bay de ce jeu, y compris comment ne pas laisser un seul receveur prendre le contrôle d’un match.

Résultat : Victoire des Chiefs 27-24

49ers (5-6) – Rams (7-4) : San-Francisco tient bon malgré une infirmerie bien remplie

Dans ce match de division NFC West les 49ers ont su montrer qu’en dépit de l’avalanche de blessés ils pouvaient encore se battre et l’emporter contre l’équipe n°1 de la division.

La fin de saison doit être attendue par les 49ers en raison du nombre de blessés au sein de l’équipe. Une petite liste ? Jimmy Garoppolo, George Kittle, Nick Bosa et plus de 15 autres joueurs se trouvent sur celle-ci. Ce n’est cependant pas un excuse pour les joueurs de San-Francisco.

Dans un match composé d’énormément d’erreurs et de fumbles ce sont les 49ers qui ont montré une plus grande détermination. Le retour de blessure de Richard Sherman et son interception ont fait du bien à cette équipe. Du côté de l’offense Deebo Samuel est l’homme du match avec 11 réceptions et 133 yards.

Que dire des Rams ? Inconsistants, à l’image de Jared Goff (19/31, 198y, 0 TD), ses 2 interceptions et son fumble. Certes ils ne perdent que de 3 points, mais c’est une défaite affligée par une équipe dont le QB titulaire ne joue pas.
Ce ne sont pas les quarterbacks qui sont à l’honneur durant ce match mais les défenses de chaque équipe ayant chacune score 2 touchdowns et le kicker Robbie Gould qui donne la victoire à San Francisco.

Résultat : Victoire des 49ers 23-20

Seahawks (8-3) – Eagles (3-7-1) : DK Metcalf confirme sa place au sein des meilleurs receveurs de la ligue

Les Seahawks sont aujourd’hui bien heureux que DK Metcalf fasse partie de leur équipe. DK décisif dans cette victoire contre les Eagles permet à Seattle de prendre la première place de la NFC West.

DK Metcalf (10 réceptions, 177 yards) est en forme ces derniers temps et son travail paie, il devient le leader de yards à la réception de la ligue.

Les Eagles devaient l’emporter afin de finir 1er de cette division extrême compétitive. Chose faîte. Les Seahawks peuvent remercier leur défense. Celle-ci a maintenu Carlson Wentz à 1.8 yards de moyenne par tentative durant le premier quart-temps. Il finira d’ailleurs le match avec des statistiques moyennes (25/45, 215y, 2 TD, 1 INT et 6 sacks encaissés).

Résultat : Victoire des Seahawks 23-17 qui prend la tête de la NFC West

Cardinals (6-5) – Patriots (5-6) : une victoire arrachée sur une fille-goal

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre sont passés à 5-6 sur la saison sur le pied du botteur Nick Folk réunit son fiel-goal gagnant du match à 50 yards à la fin du match.

Un résultat assez improbable pour l’équipe de Bill Belichick, d’autant plus que les Cardinals semblaient être ceux qui étaient en mesure de gagner le match. Le kickeur Zane Gonzalez avait la balle de match. Fiel Goal raté, match perdu.

Cette réussite de Gonzalez a donné une nouvelle vie à la Nouvelle-Angleterre. Cam Newton (9/18, 84y et 2 INTs), auteur d’un match à oublier, a lancé ce qui pour le moment semblait être une interception de poignard avec 4:27 à jouer dans le match. Avec zéro temps mort et 1:47 à jouer, Newton a pu se racheter, aidant les Patriots avancer sur la ligne des 33 yards pour préparer le vainqueur du match de Folk.

Les choses n’ont pas commencé aussi rose pour les Patriots. La première interception de Newton ce jour-là a directement conduit les Cardinals à monter 7-0 pour commencer le match. Alors que l’Arizona semblait parfois frapper à la porte, ils n’ont jamais été en mesure de faire vibrer complètement l’offensive. DeAndre Hopkins (5 réceptions, 55yards) se fera par ailleurs éteindre par Stephon Gilmore.

Kyler Murray avec 170 yards à la passe et un mauvais choix coutant la défaite, a de quoi s’en vouloir. Pendant ce temps, Newton a terminé avec seulement 84 yards à la passe et deux interceptions tout en courant pour 46 yards. Les demi-offensifs James White et Kenyan Drake ont chacun eu deux touchés au sol ce jour-là.

Avec cette défaite les Cardinals basculent à la 3ème place de la NFC West

Résultat : Victoire des Patriots 17-20

Bears (5-6) – Packers (8-3) : mais où est passé la défense des Bears ?

La défense des Bears, pilier de l’équipe, a répondu absent durant ce match. Aaron Rodgers&co ont su exploiter cette défense passoire se présentant devant eux.

Chicago s’est retrouvé dans l’incapacité de défendre le jeu de course et de passe de Green Bay. Aaron Rodgers (21/29, 211 y, 4 TDs) a été dans un fauteuil confortable durant le match. Avec 0 QB hit et 0 sack encaissé, le quarterback a tranquillement distribué ses balles notamment dans le deep. Il trouvera durant la rencontre Robert Tonyan (5 rec, 67y et 1 TD), Davante Adams (6 rec, 61y et 1 TD), Allen Lazard (4 rec, 23y et 1 TD) et Marcedes Lewis (2 rec, 16y et 1 TD) dans la end-zone.
Aaron Jones et Jamaal Williams apportent une aide importante dans cette victoire avec 163 yards à la course combinés.

Mitchell Trubisky a-t-il réellement le potentiel pour être QB titulaire ? Après ce match la réponse penche plus vers le non. Auteur d’une prestation très moyenne (26/46, 242y et 3 TD) il se fait intercepter 2 fois par Darnell Savage, sacker 3 fois et enregistre 3 fumbles.

Résultat : Victoire écrasante des Packers 41-25

Raiders (6-5) – Falcons (4-7) : Les Falcons giflent les Raiders, et avec la manière

Une lourde défaite. Il n’y pas d’autres mots vu le résultat du match.

Les Falcons ont joué leur meilleur match défensif de la saison contre les Raiders, forçant cinq revirements et produisant cinq sacks. C’était le type d’effort défensif recherché par les Falcons au cours des dernières saisons. S’ils sont capables de réaliser des performances similaires dans les dernières semaines de la saison, Raheem Morris doit aimer ses chances de devenir l’entraîneur-chef permanent.

Les Raiders sont loin d’être une playoffs team, mais un telle déroute ? Peut-être un manque de préparation ? Etaient-ils prêts à affronter les Falcons ce dimanche ? Probablement pas.
Ils pourront se rattraper la semaine prochaine contre les Jets.

Résultat : Victoire des Falcons 43-6.

Giants (4-7) – Bengals (2-8-1) : Les Giants prennent la première place de la NFC East avec 4 victoire

On peut dire qu’il y a vraiment du niveau du côté de la NFC East…

Une victoire des Giants mais à un prix. Daniel Jones est sortit sur blessure durant le 3ème quart temps.

Evan Engram (6 rec, 129y) et Wayne Gallman (24 courses, 94y et 1 TD) ont d’ailleurs sorti un gros match pour remporter cette partie.

Noah Nsenga Mutoka

Laissez un commentaire

Laisse ton Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top