NEWSFLASH

NFL HANGOVER WEEK 17

Les équipes qualifiées pour les playoffs 2020

Steelers (12-3) – Browns (10-5) : Cleveland est enfin de retour en playoffs

Les Browns, sans victoire il y a à peine trois saisons et mauvais depuis si longtemps, sont en playoffs.

La plus longue sécheresse en séries éliminatoires de la NFL est terminée.

« Je suis vraiment content pour nos fans […] Ils méritent ça. Ils attendaient cela et nous sommes heureux de leur fournir. »

Kevin Stefanski Head Coach des Cleveland Browns

Mayfield (17/27, 196 yds, 1 TD, 6 courses, 44 yds et 97.1 de rating) a lancé un touchdown et a eu plusieurs gros runs en seconde période. Les Browns disputaient leur place en playoffs pour la première fois depuis 2002 dimanche. Ils ont survécu à une équipe des Steelers dirigée par Mason Rudolph (22/39, 315 yds, 2 TDs, 1 INT, 89.5 de rating), titulaire au poste de quaterback.

Après près de deux décennies de dysfonctionnements, de mauvais choix à la draft, de changements d’entraîneurs et de purges au front-office, les Browns (11-5), qui avaient comme bilan 0-16 en 2017, jouent toujours en 2021.

Ça n’a pas été facile. Ils ont failli perdre une avance de 15 points au quatrième quart-temps, mais ont arrêté la tentative de conversion de 2 points de Pittsburgh, ont récupéré un onside-kick avec 1:22 à faire et ont ensuite fait tourner le chronomètre.

Cette week s’est terminée en fête du côté des Browns avec leur grande récompense: une victoire contre les Steelers et une place en playoffs.

Dessin au crayon de don Quichotte

«Nous n’étions pas satisfaits […] Nous nous attendions à être ici… Tout ce que nous voulions, c’était une chance, et maintenant nous en avons une. »

Baker Mayfield

Nick Chubb a couru 108 yards et un touchdown pour les Browns, qui menaient 24-9 au début du quatrième-temps avant que Rudolph ne ramène les Steelers (12-4).

Au lieu de Roethlisberger, qui a une fiche de 23-2-1 dans sa carrière contre les Browns, l’entraîneur des Steelers Mike Tomlin a lancé Rudolph et laissé les stars défensives T.J. Watt et Cam Heyward avec le centre Maurkice Pouncey à Pittsburgh.

Big Ben et les garçons seront de retour dans une semaine.

« Je n’étais pas inquiet pour la semaine prochaine […] J’étais inquiet pour ce match et à juste titre. »

Mike Tomlin Head Coach des Steelers

La passe TD de 2 yards de Rudolph à JuJu Smith-Schuster (6 réceptions, 65 yds et 1 TD) avec 1:23 a tiré les Steelers en 24-22. Mais le quartback a mal ajusté sa passe pour Chase Claypool (5 réceptions, 101 yds et 1 TD) lors de la tentative de conversion à 2 points.

Ensuite, le tight-end des Browns Stephen Carlson, lors du kick, s’assied sur la balle et en garde le contôle sous un tas de corps.
Les Browns n’ont eu qu’à faire tourner le chronomètre pour assurer la victoire et Mayfield, qui avait déjà réalisé une course clé de 28 yards, a pris 3 yards en 3&2 avec 1 minute 10 restante.

Avant que le chronomètre du tableau d’affichage du FirstEnergy Stadium ne marque ses dernières secondes, la plupart des 12000 fans – il y avait des hésitations Terrible Towel – ont applaudi et les joueurs des Browns ont dansé hors de la ligne de touche et sur le terrain.

« C’est ce que nous avons imaginé »

Myles Garrett, Defensise-End des Browns

Les Browns s’accrochaient à une avance de 10-9 au troisième quart-temps lorsque Rudolph, sous une pression extrême, a lancé une passe sur le terrain qui a été interceptée par le cornerback de réserve M.J. Stewart.

Cleveland a marqué grâce à Jarvis Landry (5 réceptions, 51 yds, 1 course, 3 yds, 1 TD) sur un hand-off marquant ainsi sur une course de 3 yards pour mettre les Browns 24-9.

Dès qu’il est arrivé à Cleveland en 2018, l’objectif de Landry était de ramener les Browns en playoffs. Mission accomplie.

Sur un tout autre sujet, ce match marquait la rencontre entre Myles Garrett et Mason Rudolph

C’était leur première rencontre à Cleveland depuis que Garrett avait arraché le casque de Rudolph et l’avait frappé avec. Ce fut d’ailleurs l’un des incidents sur le terrain les plus laids de l’histoire récente de la NFL qui a conduit à une suspension de Garrett.

 »Je lui ai juste dit: Bon match, et on se revoit tous dans une semaine »

Myles Garrett
Mason Rudolph

« Je lui ai dit bonne chance, j’ai beaucoup de respect pour lui. »

Résultat : Victoire 22-24 des Cleveland Browns (11-5)

Whashington (6-9) – Eagles (4-10-1) : Whashington se qualifie pour les playoffs

La franchise de Washington, qui a changé de surnom en juillet après des années de protestations à son sujet, est devenue la première équipe de l’ère du Super Bowl à atteindre les playoffs après un départ de 2-7.

Alex Smith (22/32, 162 yds, 2 TDs, 2 INTs, 75.3 de rating) a lancé un TD de 13 yards à Logan Thomas (3 réceptions, 37 yds, 1 TD) au deuxième quart-temps pour donner à Washington une avance de 17-14. Ce dernier n’a jamais abandonnée après que Jalen Hurts (8 courses, 24 yds, 1 TD) ait marqué sur deux courses de 6 yards pour Philadelphie (4-11-1)

Washington a remporté la quatrième place de la NFC et accueillera Tom Brady et les Buccaneers de Tampa Bay (11-5) dans un match de Wild Card samedi soir prochain. Une défaite aurait donné aux Giants de New York (6-10) le titre de division.

Petite note à relever : lors du 4ème quart-temps les Eagles font entrer le 3ème quaterback alors que Jalen Hurts n’est pas blessé… Une volonté de tanker ?

Résultat : Victoire 20-14 de la Washington Football Team (6-9)

Jaguars (1-14) – Colts (10-5) : Jonathan Taylor offre les playoffs à Indianapolis

Indianapolis se qualifie pour les playoffs grâce à la grosse performance de Jonathan Taylor.

Jonathan Taylor a boosté les Colts d’Indianapolis tôt dans le match.
Puis il a frappé l’accélérateur.

La recrue a couru pour un record de franchise de 253 yards, a marqué deux fois et a sprinté 45 yards vers la end-zone avec 3:35 à jouer, propulsant les Colts en playoffs contre les Jaguars de Jacksonville dimanche.

«Il n’y a pas beaucoup de fois où vous avez (un match comme) ça. Je ne sais pas si j’ai déjà vu ça. Je sais que LT (LaDainian Tomlinson) a connu de grands jours, donc je ne veux pas dire qu’il n’avait rien de tel. Mais juste une journée incroyable.  »

– Philip Rivers

Résultat : Victoire 14-28 des Indianapolis Colts (11-5)

Cowboys (6-9) – Giants (5-10) : Malgré sa victoire New-York est out des playoffs

Les Giants sont éiminés des playoffs à cause de la victoire de Whashington même s’ils l’ont emporté face aux Cowboys.

New-York a pourtant bataillé contre les Dallas Cowboys pour arracher une qualification temporaire en playoffs.

Ayant mené durant toute la partie, New York s’est fait peur en encaissant 15 points sans en marquer. En effet, après un TD de Ezekiel Elliot (14 courses, 42 yds et 1 TD) et un field-goal de Greg Zuerlein, les Cowboyz reviennent à 1 point de New-York.

Grâce à une grosse prestation de la défense, les Giants stoppent l’attaque des Cowboys.

Graham Gano donnera quelques minutes plus-tard 4 points d’avance sur un field-goal et la victoire aux Giants.

Résultat : Victoire 19-23 des Giants (6-10)

Les équipes qualifiées pour les playoffs

Les équipes qualifiées pour les playoffs 2020

Noah Nsenga Mutoka

Laissez un commentaire

Laisse ton Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top